Partagez | .
 

 Killer, the Second of Kidd's Crew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Killer, the Second of Kidd's Crew   Mar 3 Sep - 19:30


Nom
Prénom

• Surnom : "Le massacreur"
• Âge : 27 ans
• Taille/Poids : 1m95 / 100 kg
• Groupe : Pirate
• Grade : Supernova
• Spécialisation : Epéiste / Assassin
• Capacités : Une paire de faux-lame / Haki de l'Observation
• Disponibilités : 7/7
• Comment avez-vous connu One piece's History? : Kid


• Description mentale : Décrivez votre personnage mentalement (personnalité, ...) en un minimum de 5 lignes. N'oubliez pas les défauts et faiblesses (les femmes, les jeux, ...) et appliquez vous pour que la découverte de votre personnage soit un plaisir. N'oubliez pas que vôtre présentation est notée.

« L’orgueil a cela de bon qu’il préserve de l’envie » Victor Hugo

Killer n’est pas du genre à être orgueilleux, enfin juste un peu, comme tout autre être humain en ce bas monde. Evidemment, il est bien sûr obligé d’avoir une petite part de fierté à son égard, que ce soit par rapport à son intelligence et ses connaissances ou que ce soit pour son physique qui l'avantage énormément. Ceci étant, il n’envie pas beaucoup de personnes, à part pour quelques caractères qu’il ne possède pas. Et puis, il est préférable pour soi-même de se sentir bon et fort, que de se sentir mauvais et faible, ce qui attirerait l’envie de ressembler à d’autres.

« Il semble que c'est le diable qui a tout exprès placé la paresse à la frontière de plusieurs vertus » François de la Rochefoucauld

Que diable apporte la paresse dans la vie d’une quelconque personne ici ? Pour lui, la paresse n’existe pas, il ne rechigne jamais quand il faut exécuter des ordres donnés par son capitaine. Comme on dit, « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » ! Il n’est jamais l’heure de se reposer lorsque l’on est un Pirate de renommée mondiale, un Supernova vaillant et fort !

« La gourmandise, le péché des moines vertueux » Honoré de Balzac

Aaah... Que dire de la gourmandise… Cette envie irrésistible de s’approprier quelque chose de beau et de goûteux. « Un petit gâteau au chocolat ? Non merci, ce n’est pas bon pour moi. Mhh finalement, j’en voudrais bien un, merci. » Quel pécher ! Je crois bien que parmi les sept, il s’agit bien du plus difficile à éviter ! Vous vous doutez que Killer n’échappe pas à la règle, lui aussi est un amateur de nouvelles expériences sucrées ou même salées.

« Les yeux de la luxure ont des joies secrètes » Paul Eluard

La luxure ? Très peu pour Killer voyons ! Comment pouvez-vous imaginer qu’un homme tel que lui, aussi sérieux dans son travail, soit un coureur de jupons invétéré ? Impossible, il a bien trop de principes pour cela ! Ce n’est pas une minette ou deux qui détournera son attention, rappelez-vous-en. Seuls les adversaires puissants et aux capacités intéressantes en sont capables.

« Les effets de la colère sont beaucoup plus graves que les causes » Marc-Aurèle

Ah ça, la colère, personne n’y échappe… Tout le monde a déjà, au moins une fois dans sa vie, ressenti une profonde colère l’envahir. Quelles que soient les raisons d’ailleurs. Parfois, il est même difficile de prévoir la réaction du destinataire, lorsque l’on dit quelque chose qui, pourtant, nous paraît si simple. Allez… Ne mentez pas, je suis sûr que vous aussi vous avez déjà eu cette envie de meurtre, pas vrai ? Killer aussi en a déjà eu envie, évidemment. Cependant, il se contient un maximum.

« Richesse et avarice sont les racines du mal » Hazrat Ali

L’avarice n’est destinée qu’aux pauvres. Je n'ai jamais vu un seul pirate, dont le seul objectif est de devenir riche, donner de l'argent à une personne dans le besoin. En ce qui concerne Killer, ce n'est clairement pas ce qui l'intéresse le plus. Tout ce qu'il souhaite trouver, lui, ce sont des adversaires à sa taille. Des sabreurs, plus précisément, pour l'équité. Les Berrys passent après.


• Description physique: Décrivez votre personnage physiquement (habits, cicatrices, ...) en un minimum de 5 lignes. N'oubliez pas les défauts et faiblesses (les femmes, les jeux, ...) et appliquez vous pour que la découverte de votre personnage soit un plaisir. N'oubliez pas que vôtre présentation est notée.

Facilement mémorisable par son apparence quelque peu farfelue, Killer se distingue plus particulièrement avec le sommet de son corps. Caché sous un casque des plus originaux, son visage est invisible. Il est impossible de savoir à quoi il ressemble vraiment, sans celui-ci. De part sa forme et son style, on pourrait penser que la partie se trouvant au niveau des oreilles correspondrait à des écouteurs, ce qui est finalement improbable, à cette époque.

Sa chevelure, vaste étendue de topaze, s’étend de part et d’autre de son crâne, de façon désordonnée, aléatoire. En effet, ses cheveux, d’un blond éclatant, ne sont coiffés que très rarement. Il est donc évident que ses cheveux s’éparpillent sur son visage, et lui couvrent en permanence la face arrière.

Killer est bâti comme une montagne. Ses abdominaux et ses pectoraux transpirent le travail fourni pour atteindre cet état de développement relativement avancé, qui ferait pâlir tout homme ne travaillant pas un minimum son physique. Ses bras sont, comme son buste, musclés et endurcis par le travail musculaire apporté durant toutes ces années. Il est donc inutile de douter de ses compétences à soulever des poids ! En les examinant de plus près, on croirait voir des bras cybernétiques, par leur dureté. Ses jambes, tout en longueur, allant dans la continuité du corps, montrent une forme particulière, celle des hommes de fer, celle des plus grands bodybuilders.

Côté vestimentaire maintenant, les chaussures en cuir marron qu’il porte au pied, se fatiguent au fil des jours, perdant de leur couleur, et s’abîmant quelque peu au niveau des semelles, laissant parfois apparaître des couleurs que l’on ne penserait pas voir. Ensuite, ce qui lui sert de pantalon, ressemble plutôt à une sorte de tissu bleu, déchiré sous plusieurs coutures à son extrémité, flottant au gré du vent. Ce tissu semble un peu trop grand quand on regarde au niveau de la taille de notre homme, mais en réalité, ce n’est qu’une impression, il lui va très bien. Surtout qu’il aime porter des vêtements amples au niveau du bas, pour garder son agilité, pouvoir faire des mouvements rapides. Vous avez sans doute pu remarquer, la chose la plus voyante sur son corps presque nu, son tee-shirt bleu, également, arborant son propre Jolly Roger. Il est très rare de voir un membre d'équipage, porter son emblème personnel.

Pour finir, n'oublions pas les sortes de poids qui se trouvent au niveau de ses poignets. A première vue, on pourrait penser à ça, mais en réalité, il s'agit de ses armes : des faux-lames qu'il peut déployer en tirant sur les poignées qu'il tient entre ses mains.


Pour découvrir au mieux votre personnage, nous vous demanderons d'écrire son histoire en 15-20 lignes. Enfance, adolescence et premiers amours, tout nous intéresse jusqu'à aujourd'hui (le moment où vous aller commencer votre Rôle Play).

Prologue :


C’était une longue soirée hivernale, le jour du réveillon de Noël. Les flocons de neige, si froids et si brillants à la fois, tombaient sur le sol et venait se coller sur les fenêtres des maisons de l’île. Ces flocons finissaient par se glacer, formant une paroi radieuse sur les carreaux en verre des fenêtres. Ce soir-là, tous les habitants restaient chez eux, les rues étaient aussi vides que dans le désert,une vraie ville « fantôme ». Remarque, cela n’était pas très étonnant, sachant qu’il faisait très froid et puis surtout, c’était le moment du repas devant un bon feu de cheminée. Une famille en particulier,sortait du lot. Cette famille comportait seulement un homme, une femme et un bambin de 7 mois et 10 jours exactement. Celui-ci étant né le 14 mai 1496. Cette famille n’était pas très banale car l’homme était un bandit, plus précisément un voleur ; la mère était une femme au foyer, au passé moins convenable ; et enfin l’enfant, avait été adopté. Les parents adoptifs de ce jeune bambin n’avaient aucune information sur ses parents biologiques, qui l’avaient abandonné dès son plus jeune âge. Mais, plusieurs années plus tard, ces trois personnes voient changer leur vie, littéralement.


Archives n°1 :
« Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l’on vise bien. » Winston Churchill

Treize années passèrent depuis l’hiver très spécial du 24 décembre 1496. Le bambin était maintenant devenu un jeune homme et son apparence avait pas mal changée. Sa barbe avait quelque peu poussée et son visage s’était amincit. C’était un jeune homme plutôt intrépide, qui n’hésitait pas à faire des âneries pour se rendre intéressant. Tout comme son père adoptif, il passait son temps à voler dans les ruelles commerçantes, le plus discrètement possible. C’était une sorte de don qu’il avait obtenu de celui-ci à force de le côtoyer, mais il aimait ça. En revanche, s’il y avait bien une chose que celui-ci détestait, c’était les médecins. La raison était inconnue de tout le monde mais ce sentiment était bien réel. Pourtant, ceux-ci ne lui avaient jamais rien fait d’horrible et ne lui avaient jamais fait de mal. Pour lui, les médecins étaient des personnes maléfiques, des personnes avares et qui ne correspondaient pas avec le mot « guérison ». C’est pour cela que le jeune homme, à chaque visite, se débrouillait pour ne rien avoir à faire avec eux. Effectivement, il avait une idée originale, celle de catapulter une pomme bien dure dans le crâne du médecin, à l’aide d’un lance pierre. Il fallait tout de même avouer que cette idée était plutôt enfantine mais surtout ridicule… Malgré tout, le médecin ne rechignait jamais à sa tâche, celle d’accueillir toute personne à soigner, ce qu’il faisait avec le jeune Killer. De toute façon,depuis le début, le Docteur Nakamura avait décelé une personnalité particulièrement sombre. Personne ne savait à quoi cela était-il dû mais pour le moment, cette personnalité ne posait pas tellement de problèmes dans la vie de tous les jours, outre le fait que, suivant l’exemple de son père, le jeune Killer volait les commerçants sans aucune honte. Enfin revenons au fait… En réalité, si le sentiment de «méchanceté » que portait Killer à l’égard des médecins était si prononcé, c’était tout simplement à cause d’une histoire remontant à sa petite enfance, aux alentours de 5,6 ans. Le jeune garçon ne pouvait s’endormir sans avoir écouté les histoires que son père lui racontait. Le début de chacune d’elle commençait toujours par « Il était une fois,un médecin… » et son contenu empirait au fil des jours. Le père narrait la vie d’un médecin orphelin, soi-disant abandonné par ses parents à son plus jeune âge. Celui-ci vivait donc seul et apprenait de lui-même les différents droits et devoirs de la vie. Tout commençait bien donc. Mais au fur et à mesure, la vie de ce médecin se perturbait, il lui arrivait de nouvelles choses toutes plus ou moins similaires. Aussi, nous apprenions plus sur son état d’orphelin. En effet, à l’origine, nous croyions que ses parents l’avaient tout simplement abandonné. Pourtant, ce n’était pas la vraie cause. Ses parents ne l’avaient pas abandonné à proprement parlé. En fait, leur vie s’acheva à ce moment. Ils furent assassinés par quelqu’un, un homme ou une femme. Ça, rien n'avait pu le démontrer. Mais cela n’était que le début de ses malheurs…

Ce qui suivi fut encore pire… Une horreur… Un massacre. Apprenant cette nouvelle, le médecin eut comme un déclic, une altération de la personnalité, déjà bien évoluée malgré le fait qu’elle venait tout juste de changer un tantinet. Et, le lendemain de cette journée, de nouveaux patients entrèrent les uns après les autres dans son cabinet médical, venus pour se faire traiter. Mais bizarrement, à chaque fin de séance, personne ne sortait. En gros, les patients rentraient mais ne ressortaient pas. Plutôt étrange comme situation… Et, comme l’on pourrait s’en douter, si les personnes ne ressortaient pas de cette pièce, c’était tout simplement qu’ils étaient décédés. Tout ça à cause de l’altération de personnalité du médecin. Il s’était mis dans la tête qu’il tuerait chacun de ses patients jusqu’à ce qu’il puisse tuer le meurtrier de ses parents.


Archives N°2
« Pour ne point rougir devant sa victime, l’homme qui a commencé par la blesser, la tue. » Honoré de Balzac

Le temps s’écoulait petit à petit, comme d’habitude, de secondes en secondes, minutes en minutes, heures en heures… Rien n’avait vraiment changé depuis trois ans, sa personnalité était toujours la même mais il devenait peut être un peu plus sympathique tout de même. En plus, à 13 ans, il était devenu plus autonome. D’ailleurs, un jour, il se rendit au marché de la grand place. Il se faufilait entre les villageois très nombreux, dans le but de peut être trouver quelque chose d’intéressant pour ses parents. Il regardait quasiment tous les établis des commerçants, certains un peu plus en détails. Quand soudain, en passant devant l’un des vendeurs en abondance, Killer put apercevoir quelque chose supposée être un fruit d’une rareté inestimable. Ce fruit avait vraiment l’air rare car il n’en avait jamais vu un de cette apparence. Ce soi-disant fruit ressemblait en fait à une spirale grisâtre, parsemée de quelques tâches rouges et noires se confondant entre elles pour certaines. Pour le jeune homme,c’était adjugé vendu ! Ou du moins adjugé volé… Effectivement, comme à son habitude, il essaya de se faire le plus petit possible en se mettant accroupi devant la table du commerçant, et attrapa d’un coup le fruit si rare, avant de s’enfuir du mieux qu’il pouvait. Sa direction ? La maison familiale. C’est alors en hâte qu’il se rendit chez lui, prêt à offrir le cadeau qu’il avait acheté. Soudain, lorsqu’il ouvrit la porte, une image d’horreur parvint jusqu’à ses yeux. Les cadavres de son père et de sa mère reposaient sur le sol ensanglanté de la salle à manger.

C’était un vrai massacre. Une seule et unique question trottait dans la tête du jeune homme apeuré : « Qui avait bien pu faire cela ? »

C’est à ce moment précis que Killer repensa aux histoires que lui racontait son père à propos du médecin. Car, en réfléchissant bien, il lui était arrivé la même chose. Ils avaient donc tout deux un point commun et cela n’allait pas se terminer comme ça. Corso était maintenant sûr d’une chose, il allait devenir comme le médecin de l’histoire. Il n’hésiterait pas à tuer pour enfin un jour mettre un terme à la vie du ou des assassin(s) de ses parents. Pour lui, c’était inacceptable de ne rien faire pour ça. Par contre, il n’achèverai pas forcément tous ses patients. Ce serait plutôt ses ennemis car, souhaitant devenir un chasseur de primes par la suite, Killer avait donc plus précisément pour ennemi les pirates.


Archives N°3
« Il faut plus d’imagination, de jugement, et d’intelligence pour devenir un grand médecin que pour devenir un grand chimiste. » Alexis Carrel

Après ce triste évènement, le jeune Killer décida d’étudier la médecine pour devenir comme l’homme de l’histoire. Et c’est ce qu’il fit. Lorsqu’il eut atteint l’âge de 15 ans, il commença à voyager à travers les quatre grandes mers, à la recherche de médecins compétents, pour apprendre les choses qui lui manquaient. Son rêve était maintenant de devenir le plus grand médecin du monde. Bien sûr, il savait très bien que de grands médecins vivaient sur GrandLine mais pour l’instant, il fallait faire avec. Au niveau de l’apparence il portait des lunettes de soleil et s’habillait comme un médecin ambulant, chemise blanche,cravate, gants et longue veste noire. Sous cette apparence, il paraissait déjà plus sérieux, et c’est d’ailleurs ce qu’il était. Pour l’instant, en ces quatre années, Killer avait appris trois étapes de l’acte médical, à savoir l’étiologie, la pathogénie et la physiopathologie. Il lui en restait donc trois autres à apprendre. Et pour cela, il devait voyager pour trouver un médecin très compétent sur chacune des mers. Il s’était déjà renseigné sur les endroits où vivaient les différents médecins donc il n’avait plus qu’à s’y rendre tranquillement à bord d‘un petit bateau conduit par un vieil homme. Première destination, Loguetown à East Blue.

Au bout de plusieurs heures de navigation, le petit bateau arriva enfin sur les quais de LogueTown. Killer descendit et se rendit à l’adresse indiquée sur le haut de sa carte. C’était dans une petite ruelle où le passage n’était pas très sollicité. Remarque, ce n’était pas plus mal car pour étudier, il faut être au calme. Il entra donc dans la maisonnette où il était écrit : « Dr.Hiro » et lui demanda alors de lui enseigner tout son savoir. Cela pris bien évidemment quelques heures pour tout enseigner, surtout que Killer était plutôt intelligent de nature et connaissait déjà pas mal de choses importantes dans le domaine de la médecine, ce qui aidait. Comme tout bon médecin, le Docteur Hiro lui avait enseigné le Diagnostic, la Thérapeutique et la Sémiologie. Mais tout ceci était « incomplet » selon Killer, qui pensait qu’il était préférable de rencontrer les deux derniers médecins afin de compléter ces étapes. Donc, après cette journée d’apprentissage, le jeune homme reprit le bateau pour naviguer de nuit. De cette façon, il pouvait se reposer pendant que le vieil homme l’emmenait sur l’île du Commencement, à West Blue.

Après toute une nuit de navigation, le bateau arriva et se déposa sur le sable de la plage de l’île du Commencement. À première vue, il y avait beaucoup de monde, une île très peuplée. Le petit centre de médecine se trouvait un peu plus loin au centre de l’île et pour s’y rendre plus rapidement, il fallait utiliser une calèche dont le prix du déplacement ne dépassait pas les 30 Berrys. Killer s’empressa alors de monter dans l’une d’entre elle, en payant, pour se rendre à l’endroit désiré. Effectivement, le voyage ne dura pas très longtemps, et ce fut tant mieux ! Une fois arrivé, le jeune homme rejoignit le Docteur et passa la journée à apprendre. Finalement, mêmes si ces apprentissages lui semblaient particulièrement répétitifs, il en ressortait plus grand, rempli de connaissances...


La suite de cette histoire a été effacée avec le temps. Les pages du livre sont devenues illisibles, laissant l’imagination se mêler au jugement de ses lecteurs.


Le test role play sera donné par le Staff, merci d'attendre.

La nuit venait de tomber sur la petite île de Baterilla et presque aucune lumière n’était présente pour éclairer les ruelles. Pour pouvoir se repérer assez aisément, il fallait soit avoir de la chance, soit une bonne vue. Dans mon cas, c’était les sens qui gagnaient le duel. Etant un assassin, je disposais de sens particulièrement aiguisés, presque deux fois supérieurs aux hommes lambda. Ce soir-là, j’avais décidé de passer la nuit à rêvasser sur le toit d’une petite auberge dans laquelle j’avais l’habitude d’aller. Les gens y étaient très sympathiques et en tant qu’habitué, on me faisait de bonnes réductions. Une gourde de saké à la main et un pain garni posé près de moi, dans un petit sac en papier, je regardais la rue juste en dessous. Depuis quelques minutes déjà, plusieurs personnes étaient intervenues, de tous types. Un homme semblait mal à l’aise face à la situation. Je l’avais remarqué à sa façon de parler, d’agir, mais surtout aussi aux crispations de son visage. Qui était-il pour se sentir aussi mal ? J’allais sans doute le savoir au fil de la discussion qu’il pouvait avoir avec un jeune homme, sûr de lui. Cependant, une chose était sûre, cet étrange garçon disposait de pouvoirs surnaturels, ceux d’un Fruit du Diable. En effet, d’après ce que j’avais déjà pu voir, il était en mesure de modifier l’emplacement de chacune des parties de son corps. C’était donc un pouvoir de modification. En ce monde, tout le monde savait qu’il existait trois types de Fruits du Diable, et celui-ci était un Paramecia.

▬ Tu es recherché par le Gouvernement ? C’est pour cela que tu agis si prudemment ? Si tu es quelqu’un de puissant, tu ne devrais pas avoir autant de crainte à leur égard…

Terminant ma prise de parole, je descendis d’un bon léger, presque imperceptible. Les bras le long du corps, je regardai leur visage, en face de moi. Je n’avais pas pour habitude de me jeter dans la gueule du loup mais d’après les affiches que je gardais en réserve, dans une petite sacoche, l’un d’eux était recherché. Il s’agissait de celui possédant les pouvoirs d’un fruit du diable. Mais, pour ne pas paraître trop suspect, Je me contentais de rester là, immobile, la douce brise du soir caressant ma longue chevelure dorée. Je pris finalement la parole une seconde fois, pour m’informer de la situation actuelle.

▬ Vous avez parlé de Bandits, juste avant. Pensez-vous vraiment qu’ils vont venir ici ? Je connais bien ces bandes qui ne recherchent que la richesse. Il faudrait que tu sois recherché pour ça…

La discussion s'était rapidement écourtée entre les deux hommes que j'avais rejoints. L'un d'eux, le plus jeune, qui semblait sûr de lui comme jamais, tomba au sol d'un coup sec. On avait pu entendre un bruit sourd, une balle avait été tirée tout près d'ici. D'ailleurs, ce jeune homme en avait été la cible. En effet, gisant sur le sol, il nous était possible d'admirer le trou qui avait été fait à l'arrière de son crâne. Pauvre garçon. Finir sa vie si facilement et si jeune, après avoir fait son malin... Malheureusement, la mort était envisageable chaque jour et ce, dans n'importe quelle situation. C'était quelque chose que chaque aventurier se devait de savoir et surtout d'en être conscient comme de sa propre existence. Détournant les yeux de ce corps inerte, je remarquai plusieurs hommes, arrivant vers notre position. Des bandits. Je savais déjà que cet homme était recherché, mais je voulais que les évènements me le prouvent, pour ne pas qu’il ait de doutes à mon égard. Ils étaient cinq au total. Un seul possédait une arme à feu, les autres semblaient se battre avec des sabres. Appuyant d’un coup sur les poignées que je tenais fermement dans mes mains, je déclenchai le mécanisme de mes faux-lames. Celles-ci se mirent à tourner, tellement vite que l’on ne put vraiment les distinguer. D’un seul mouvement, un pas, un bond, je m’élançai en leur direction. Mes bras exécutèrent presque des mouvements de manieur d’épée, décimant les bandits les uns après les autres. Leurs armes confrontées au miennes ne faisaient clairement pas le poids. Ils ne pouvaient être que désarmés et donc sans aucun moyen de défense ni d’attaque. Le sang jaillissait telle une bouteille de vin rouge éclatée sur le sol. Le pirate recherché n’en croyait pas ses yeux, et il n’était pas au bout de ses peines. Quelque peu penché en avant, près des corps inanimés, j’attrapai une lame, que j’envoyai d’un coup sec en sa direction, en me retournant.

▬ Ne t’inquiète pas, ton tour arrive…

Prononçant ses mots, je poursuivis par une course endiablée, mélangeant soif et désir, sautant telle une bête sauvage vers le criminel. Il lui fallait à la fois parer ou esquiver la lame qui lui arrivait droit dessus, et se préparer à me contrer. Chose assez difficile, même pour un utilisateur de fruit du Diable comme lui. Tendant mes lames devant moi, je les passai rapidement au niveau de son cou, découpant finalement l’une de ses jambes, suite au changement de position. Je n’avais qu’à découper ma proie, en multiples morceaux…

Ce qui s’en suivit ne fut vraiment pas beau à voir. Mes capacités au combat au corps couplées à mon agilité et à mes réflexes faisaient de moi une terreur et même lui ne pouvait y résister, quelle que soit son action.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Killer, the Second of Kidd's Crew   Mar 3 Sep - 19:30


Citation :
Gunshuku (軍縮 Désarmement) :
Killer active ses faux-lames, les faisant tourner à grande vitesse et pare un coup adverse, prenant l'arme ennemie dans la rotation. Il existe aussi une variante où c'est Killer qui donne le premier coup.
Coûte 100 NRJ.
-40pv / attaque adv. au prochain tour
+30pv / attaque de Killer

Citation :
Supiningushīrudo (スピニングシールド Bouclier Tournoyant) :
Killer active ses faux-lames, les faisant tourner à grande vitesse et tend les bras à l'endroit qu'il souhaite, pour dévier la trajectoire d'armes blanches ou même des balles.
Coûte 150 NRJ.
Permet renvoyer la moitié des dégâts, eux-mêmes réduit de moitié, d'une attaque ennemie (sauf technique de rang P4 & P5).
(Killer se voyant donc infliger 50% des dégâts de l'attaque et l'ennemi 25% des dégâts de cette même attaque)
Inesquivable.

Citation :
Hiji (肘 Coup de coude) :
Attaque très rapide qui consiste a donné un sévére coup de coude à son opposant. Ce coup de coude possède une puissance exceptionnelle pour une attaque aussi simple.
Coûte 200 NRJ.
Inflige 300 Pv

Citation :
Tairu doku (タイル毒 Carreaux empoisonnés) :
Durant ces deux années, Killer a été capable de modifier ses faux-lames, de façon à pouvoir inclure de nouvelles armes. Ainsi, il est capable d'envoyer des carreaux empoisonnés sur ses adversaires.
Coûte 110 NRJ.
Inflige 30 Pv par carreau (5 max) + 50 Pv/tour (3 tours).

Citation :
Jigoku no doriru (地獄のドリル Foreuse Infernale)
Killer active ses faux-lames habituelles, plus celles qu'il a pu rajouter, se trouvant dans le sens opposé des premières. Ainsi, on pourrait croire à des pinces. En utilisant ceci, Killer est capable de littéralement forer toute matière qu'il peut dès lors trancher. Il en va donc de même pour le corps de ses adversaires.
Coûte 300 NRJ.
Inflige 300 Pv et applique l'effet hémorragie, infligeant 75 Pv/2 tours
Permet de forer toute matière que Killer est en mesure de trancher.

Citation :
Puropera (プロペラ Hélices) :
Technique vraiment effective si Killer a foré le sol auparavant (cependant elle peut aussi être utilisée sans cette action). Après s'être infiltré à l'intérieur du sol, dans un véritable petit tunnel, Killer ressort, sous ses adversaires, déclenchant le mécanisme de ses lames pour les faire tourner à pleine vitesse, usant d'un mécanisme de rotation pour incliner les lames secondaires de façon à ce qu'elles soient l'une à côté de l'autre.
Coûte 400 NRJ.
Inflige 350 Pv et applique l'effet hémorragie, infligeant 100 Pv/2 tours

Citation :
Supia (スピア Lance) :
Cette prise consiste à foncer vers l'adversaire tête baissée au niveau de l'abdomen pour infliger un choc violent obligeant l'adversaire à s'écrouler vers l'arrière au moment de l'impact.
Coûte 300 NRJ.
Inflige 350 Pv et donne une action supplémentaire

Citation :
Panchi KO (パンチKO Coup de poing KO) :
Killer frappe son adversaire d'un violent coup avec l'un de ses brassards en acier, au niveau du crâne. Généralement, la personne subissant ce coup tombe au sol et reste inconscient quelques secondes.
Coûte 350 NRJ
Inflige 400 Pv et retire une action à l'adversaire

Citation :
Nokku ashi (ノック足 Pied assommant) :
Consiste (parfois sur un adversaire courant vers l'attaquant) à sauter en élevant un pied en l'air et juste après de lancer l'autre pied (celui qui a pris l'appui pendant le saut) le plus haut possible sur la tête de l'adversaire pour l'assommer et lui exploser la tête.
Coûte 500 NRJ.
Inflige 250 Pv, retire une action à l'adversaire et en donne une supplémentaire.

Citation :
Kikagakutekina-ha (幾何学的な波 Vague géométrique) :
Killer envoie une vague d'air droit devant lui, à l'aide de l'une de ses lames. La vague décrit une figure géométrique et est particulièrement difficile à esquiver.
Coûte 450 NRJ.
Inflige 600 Pv
Retire une action à l'adversaire
Inesquivable

Citation :
Mugen burēdo (無限ブレード Lames infinies) :
Killer fait tournoyer ses lames dans tous les sens afin d'envoyer une multitude de lames d'air dans toutes les directions. Faire tourner les lames à grande vitesse rend presque la technique "infinie" aux yeux des autres.
Coûte 350 NRJ.
Inflige 500 Pv à tous les ennemis
Inesquivable

Citation :
Tengoku no tatsumaki (天国の竜巻 Tornade des cieux) :
Killer tourne sur lui-même, ses lames déployées et en pleine rotation, créant une puissante tornade tout autour de lui, amenant les adversaires à une grande altitude, leur donnant l'impression de monter au ciel.
Coûte 400 NRJ.
Inflige 550 Pv à tous les ennemis
Retire une action aux adversaires
Inesquivable

Citation :
Jigoku no wa (地獄の輪 Roue Infernale) :
Armes dégainées, Killer s'entoure de celles-ci et telle une toupille vivante, il commence à tournoyer sur lui-même, tout en fonçant sur son adversaire. La vélocité de cette série de mouvements est l'aspect principal de la technique, rendant une quelconque attaque physique inutile.
Coûte 400 NRJ.
Inflige 750 Pv
Inesquivable, indivisible

Citation :
Toranshe (トランシェ Tranche)
Killer est capable, avec ses lames, de découper tout ce qu'il souhaite, passant de la matière la plus molle à la plus solide.
Coûte 150 NRJ.
Inflige 200 Pv

-----------------------
Coûte 300 NRJ.
Inflige 400 Pv

-----------------------
Coûte 400 NRJ.
Inflige 600 Pv

-----------------------
Coûte 550 NRJ.
Inflige 800 Pv

Citation :
Ken kara ochi (剣から落ち Tombée de l'épée)
Lorsque Killer se retrouve à une bonne distance du sol, bercé dans les airs, celui-ci fuse vers le sol telle une torpille, prenant plus de vitesse le long de sa tombée, lames tournoyantes vers le bas et finalise sa chute par un atterrissage des plus titanesques, qui engendrera en plus d'importants dégâts sur un ennemi éventuellement touché, une onde de choc sur un rayon de cinquante mètres à la ronde.
Coûte 700 NRJ.
Inflige 1000 Pv
Inesquivable

Citation :
Kenbun-iro no Haki (見聞色の覇気 , Haki couleur de l'Observation) :
La chose communément appelé Haki ou fluide est un concept bien étrange que Trafalgar Law a vite apprit en comprenant son utilité. S'il voulait réaliser ses projets, comme celui de détrôner un des 4 Empereurs, il devait avant tout s'attaquer à la base même du Shin Sekai : le plus fort n'était pas celui qui avait le meilleur fruit du démon mais celui qui l'utilisait à ses capacités maximales. Ceci étant, il comprit aussi qu'aucun fruit du démon ne feraient le poids face au Haki, il fallait pouvoir jouer sur plusieurs tableaux. En cela, il se mit à développer le Haki couleur de l'observation. Anticiper les mouvements de ses adversaires seraient d'une grande aide.
Hors combat :
Permet de déterminer la puissance d'une personne (PV / NRJ).
-----ou-----
Permet d'anticiper l'action d'un adv. (piège) ou de déjouer le piège d'une île (25 lignes).
En combat :
Nécessite 120 NRJ.
Permet d'esquiver une attaque.

-----ou-----
Nécessite 180 NRJ.
Permet de diviser une attaque.

-----ou-----
Les pièges (stratège) ont un malus de 100pv.[/color]
Citation :
Rariatto (ラリアット Lariat)
Killer se précipite sur son adversaire afin de lui porter un coup au torse avec son bras, tel un « lariat » au catch.
Cette technique arrache le torse de son adversaire, provoquant une blessure généralement mortelle (la cage thoracique est mise à nue). Contrer la technique avec une arme la brisera immédiatement, en plus de faire les dégâts.

Coûte 1000 NRJ.
Inflige 925 Pv
Applique l'effet hémorragie, infligeant 150Pv/2 tours
Inesquivable, inesquivable, inaltérable.
Citation :
Kasoku (加速 , Accélération) :
Depuis plusieurs années à présent, Killer est un homme qui suit son capitaine sans jamais le contredire. Pourtant, il n'en reste pas moins un membre d'équipage comme les autres puisqu'il a une puissance suffisante pour être de la pire génération. Au-delà, c'est aussi une sorte de garde du corps pour Eustass Kid. Si son capitaine est en danger, il mettra tout ce qu'il a en lui pour le sauver, jusqu'à risquer sa vie.
Nécessite que Eustass Kid soit à moins de 30% de sa vie.
Nécessite 575 NRJ / tour (trois max).
Les attaques de Killer ont un bonus de 200pv.
Si Killer est à moins de 15% de sa vie, bonus +75pv.
Chaque attaque engendre des hémorragies (-50pv / tour).
Si Killer est à moins de 15% de sa vie, bonus -50pv / tour.
Il peut diviser une attaque par deux pour son Capitaine.
Il prendra alors 50% des dégâts et Kid 50% aussi (toutes les 4 attaques).

-----ou-----
Nécessite que  Kid soit à moins de 10% de sa vie.
Nécessite 650 NRJ / tour (deux max).
Les attaques de Killer ont un bonus de 350pv toutes les deux attaques.
Une technique sur deux (ayant le bonus) est indivisible.
Si Killer est à moins de 15% de sa vie, même bonus qu'au-dessus

-----ou-----
Nécessite que Killer et Kid soient à moins de 10% de vie.
Nécessite d'avoir au minimum 700 NRJ en réserve.
Prend 100% de l'énergie restant - 1 NRJ.
Permet d'effectuer un tour gratuit (3 actions max) à +250PV.
Si cela ne suffit pas pour terminer l'adv. Killer est considéré comme K.O.
Utilisable une fois, qu'importe la possibilité.



Présentation validée

• Pour présenter votre équipage c'est ici
• Pour commencer le role play c'est ici
• Pour s'amuser avec nous c'est ici
Revenir en haut Aller en bas
 

Killer, the Second of Kidd's Crew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Manifestation pour saluer la mémoire des disparus de Barikad Crew
» HHH Vs Kofi - Tyson Kidd - Jack Swagger
» The Miz & Tyson Kidd Vs The Big Show & Matt Sky
» Mustard crew ? :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece's History :: Administration :: Administration :: Commencement :: Présentations refusées ou abandonnées.-